Passer au contenu principal

Solar Residencial Sao Gabriel 2 *

Rua da Alegria, 98, 4000-033 Porto, Portugal |Voir sur la carte
à partir de 184 MAD
  • Services et conditions
  • Information utile
  • Emplacement
  • Opinions

Choisissez votre chambre

.
.

.

À partager

6,3
Note Destinia
Note basée sur 36 avis
25
Note Tripadvisor Note basée sur 40 avis

Le prix moyen par nuit pour cet hôtel pour les prochaines nuits

20/02/2017 - 26/02/2017 27/02/2017 - 05/03/2017 06/03/2017 - 12/03/2017 13/03/2017 - 19/03/2017
258 MAD 266 MAD 226 MAD 266 MAD

Prix indicatif (basé sur des recherches consommateurs) par personne et par nuit basé sur le tarif le plus économique.


Services et conditions: Solar Residencial Sao Gabriel

  • Services de l'hébergement
    • Ascenceur
    • Blanchisserie
    • Stationnement

Information utile: Solar Residencial Sao Gabriel

Autres noms de Solar Residencial Sao Gabriel:
Solar São Gabriel
São Gabriel

Situation: Solar Residencial Sao Gabriel

Depuis l'aéroport: prendre ligne E de métro en direction de Estádio do Dragão. Descendre à Bolhão et marcher jusqu'à l'hôtel (270 m).


Avis: Solar Residencial Sao Gabriel

6,3
Nous avons reçu jusqu'à maintenant 2 avis sur l'hôtel Solar Residencial Sao Gabriel.
6
6.0
Service
7,8
7.8
Emplacement
5,7
5.7
Etat et propreté
6,9
6.9
Rapport Qualité/prix
5,1
5.1
Installations et confort
  • 8,4
    Mes impressions sur cet hôtel Solar Residencial Sao Gabriel
    - 22 sept. 2011

    tres bien situe pour les visites du vieux porto,proche de deux centres commerciaux avec restaurants,metro a 100m pour l\'aeroport et les plages,petit dejeuner copieux et varies,chambre assez grande avec belle salle de bains,seul point negatif:tele avec uniquement 2 chaines;portugaises et 1 allemande(impossible de regler pour en trouver d\'autres)

  • -
    Impresiones del hotel Solar Residencial Sao Gabriel
    - 14 janv. 2011

    Bon hotel un personnel sympatique , qui nous sert de bonne heure et rapidement le matin tôt pour nous laisser prendre l\'avion . l\'ecoulement des sanitaires laissent à désirer cependant.